KINSHASA/ GOMA, 05/11/2016: HISTOIRE D’UNE REPRESSION POLITIQUE ANNONCEE

*REPORTAGE FRANCE 24 CE 05/11/16

 

 

 

Etienne Tshisekedi, leader du Rassemblement, encerclé par des hommes lourdement armés; pas d’entrées ni sorties ds le quartier du président du Rassemblement à Limete

BOULEVARD LUMUMBA, MILITAIRES ET POLICIERS EN CORTEGE POUR REPRIMER TOUT ATTROUPEMENT DE PLUS DE 10 PERSONNES A KINSHASA

GAZ LACRYMOGENES LANCES CONTRE LES MILITANT DU RASSEMBLEMENT CE 05/11/2016

LE POLICIERS ONT PASSE LA NUIT SUR LE LIEU PREVU POUR LE MEETING DU RASSEMBLEMENT CE  CE 05/11/2016

#RDC Jean M Kabund – SG DE L’ UDPS: « le président Tshisekedi est assiégé à sa résidence , Kabila a trop peur du @rassopp , il sait ce qui l’attend »

Nous avons la preuve aujourd’hui que le pouvoir a peur du @rassopp et du peuple congolais. »

GOMA, 12H00 Alors que le Rassemblement Nord Kivu/Ville de Goma devrait tenir une mâtinée politique sur le Virus sorti au camps Tshatshi le 18/10/2016, un accord auquel s’oppose le peuple congolais, le maire de la ville vient de déployer une forte présence policière  pour empêcher la tenue de cette matinée politique du Rassemblement. Peuple congolais, comprenez bien que Mr Kabila n’a aucune volonté de quitter le pouvoir tout en étant fin mandat.


*Connexion internet orange rétablie à 12h45 #Rdc #drc #rassop

: nouveaux tirs de gaz lacrymogène près du domicile d’Etienne Tshisekedi. La police accuse la d’y avoir transporté des cadres

kinshasa limete 12h45 du 05/11/16

LE PRESIDENT ETIENNE TSHISEKEDI TIENDRA BIENTOT UN POINT DE PRESSE A LIMETE. CERTAINS JOURNALISTES ET CADRES DU RASSEMBLEMENT ARRIVENT A SURMONTER LE BLOCUS POLICIER GRACE A LA MONUSCO. D’ AUTRES N ARRIVENT PAS A ENTRER A LA RESIDENCE DE TSHISEKEDI A CAUSE DU BLOCUS MILITAIRE QUI ENTOURE LA RESIDENCE DU PRESIDENT DU RASSEMBLEMENT – KINSHASA, 05/11/16 A 12H30

kinshasa, quartier populaire de Selembao, 05/11/16 a 12h00

RDC : Les mercenaires, soudards et policiers quadrillent toute la ville de Kinshasa devenant de fait, une ville assiégée contre un meeting de l’opposition.

Les radios de l’opposition mises au pas et le signal de la radio internationale coupé, la RDC est coupée du monde.

Vers 08h15, des mercenaires, soudard et policiers ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser une soixantaine de jeunes près de la résidence de Monsieur, Étienne Tshisekedi, le patron du Rassemblement, dans le centre-est de la capitale de la République démocratique du Congo, a constaté un confrère de l’Agence France Presse.

Les manifestants mordicus, veulent la tenue de leur meeting affrontent les policiers et soudards qui sont déterminés en finir avec ceux qui pour eux troublent l’ordre public.

Un militant de l’opposition a été blessé à la tête par l’explosion d’un des projectiles. Non loin, deux hommes ont été interpellés violemment.

Le matin vers 8 heures 30, pour étouffer dans l’oeuf toutes velléités ou action des militants de l’opposition. La police anti-émeute crée un cordon de sécurité afin d’encadrer de plusieurs dizaines de jeunes gens d’une vingtaine d’années, occupaient en jouant au football l’esplanade proche du Parlement où un “Rassemblement” d’opposition constitué autour de M. Tshisekedi a appelé à manifester pour réclamer le départ de M. Kabila le 20 décembre, date de la fin de son deuxième mandat.

ROGER BONGOS

Kinshasa, 12h00 Arrestations de jeunes du Rassemblement

« soki bozo landa Tshisekedi boko mona » lâche un policier

Télé France 24 diffuse en boucle la situation à Kinshasa . Les rues autour de la résidence d’ Etienne Tshisekedi Président Élu , sont assiégées par la police qui lancent des gaz lacrymogène, la place des martyrs où devait se tenir le meeting est occupée par la police .

  • CONNEXION INTERNET ORANGE COUPEE A 12H00 DU 05/11/16

Kinshasa, 10h00 place Triomphale la police occupe massivement le lieu prévu pour le meeting de l’opposition

Gaz lacrymogène et tirs de sommation près de la résidence de Tshisekedi pour disperser les militants – Situation à 10H00

Gaz lacrymogène et tirs de sommation près de la résidence de Tshisekedi pour disperser les militants – Situation à 10H00

whatsapp-image-2016-11-05-at-09-20-04

kinshasa 11h00

  • GOMA, 9H00 SIGNAL RFI COUPE

Des Camions de militaires fortement armés stationnés sur points stratégiques de Kinshasa: Rond Point Ngaba,boulevard Triomphale, siège UDPS. Kinshasa, 08h50

TERRAIN ANNEXE A LA PLACE TRIOMPHALE  – KINSHASA A 08H30

KINSHASA, 05/11 /2016 – SIGNAL DE RFI COUPE AUSSI SUR FREQUENCE DE BRAZZAVILLE. SIGNAL AUSSI COUPE A LUBUMBASHI – SOURCE RFI A 08H20

LE LIEU DU MEETING DU RASSEMBLEMENT ASSIEGE PAR LA POLICE CE MATIN A 7H00

  • Limete, 08h00 Photo prise sur l’avenue du President Etienne Tshisekedi ou on déplore un blesse suites aux tirs de lacrymogenes et balles réelles contre une des militants qui se rendaient à la Permanence de l’UDPS.

BOULEVARD TRIOMPHALE A 7H00 ASSIEGE PAR LA POLICE

Limete, 7h00

Des camions pleins de militaires se dirigent vers la maison d’Etienne Tshisekedi, Président du Rassemblement, dont la maison est actuellement encerclée pour l’empecher de sortir et se rendre au Meeting prévu à 10h00 Place Triomphale

signal Radio Okapi 103.5 brouille depuis 6h et signal RFI 105.0 coupé depuis 4h ce matin

BOULEVARD DU 30 JUIN A 7H35: KINSHASA SE TRANSFORME EN VILLE MORTE**

Publicités

4 réflexions au sujet de « KINSHASA/ GOMA, 05/11/2016: HISTOIRE D’UNE REPRESSION POLITIQUE ANNONCEE »

  1. chers politiciens congolais,vous acceptez etre colonises par les rwandais parceque vous craignez qu on ne vous tue?faites une vraie politique pour liberer la rdc dela colonisation par l afdl qui ns a arache notre vraie souverainete

    J'aime

  2. ALI BABA ET SES POLICIERS ASSASSINS A L OEUVRE POLICIERS DE PACOTILLE SOUS PAYES ON VOUS CHERCHE EN VAIN A BENI KIVU HONTE A VOUS QUI N AVEZ GAGNE AUCUNE GUERRE DEVANT DES CIVILS PACIFIQUES VOUS EXHIBEZ VOS MOUX BICEPS..

    J'aime

  3. Dans ces condition seul le Général Faustin Munene, ultime espoir du peuple, j’appelle à tous les ex-FAZ en Europe et a travers le monde de faire tout pour rentrer en contact avec Le Général Faustin Munene, pour organiser la protection du peuple congolais, seul ne peut pas tous faire sans un renforcement important en nombre.
    Si ONU veut éviter irréparable doit arrêter Kabila pour le protéger, sinon une fois que l’attaque est lancée, il sera trop tard de revenir sur nos pas. Nous prévenons par la même occasion les rwandais et ougandais s’ils veulent vivre en paix, il est temps qui s’unissent au peuple congolais pour dégager leurs dictateurs, car, tôt ou tard nous allons les envahir, et ils doivent savoir que nous sommes plus nombreuse qu’eux. Nous n’inquiétons pas, nous attendons le mot d’ordre final de Papa Tshisekedi pour passer à l’assaut final. Et après nous allons nettoyer la police et l’armée pour préparer à la récupération des territoires occupés, dommage pour les pays frontaliers complice des ses exactions, car nous allons poursuivre nos ennemis jusqu’en dehors de nos territoires.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s