CARTON JAUNE DES CONGOLAIS AU POUVOIR AUTOCRATIQUE: LA VILLE MORTE DU 19/10/2016-MISE A JOUR CONTINUELLE

-BANDUNDU, 19/10/2016 VILLE MORTE


RDC : le Rassemblement se réjouit du « succès » de la journée ville morte

Jean Marc Kabund-a-Kabund, secrétaire General de l’UDPS lors d’un point de presse à Kinshasa ; le 18/10/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement affirme que la journée ville morte décrétée mercredi 19 octobre à travers toute l’étendue de la RDC est un succès. pour le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund-A-Kabund, cette manifestation a réussi à 100%.

« La journée ville morte a réussi à 100%. Les échos que nous avons des autres villes comme Lubumbashi, Bukavu, Goma, Mwene Ditu, Mbuji-Mayi font état de la réussite de la journée ville morte. C’est la preuve que le peuple congolais est derrière le Rassemblement », a déclaré Jean-Marc Kabund-A-Kabund à Radio Okapi.

Il ajoute que cette journée est un double avertissement à la majorité en vue de l’alternance au pouvoir et le rejet des résolutions du dialogue politique.

« Dans cette réussite, il y a un double message. Le premier message, le peuple dit à monsieur Kabila, faites attention, le 19 décembre tu dois quitter le pouvoir. Le deuxième message c’est le rejet total de tout ce qui s’est fait à la cité de l’Union africaine », indique Jean-Marc Kabund-A-Kabund.

Selon lui, l’accord politique qui est signé à la fin du dialogue reste et restera un non événement pour le peuple congolais, d’autant plus qu’il s’est exprimé un jour après la signature de cet accord.


GOMA, 19/10/2016

LUBUMBASHI 19/10/16

KINSHASA, 19/10/16

Goma: des opposants déposent des cartons jaunes au bureau du gouverneur

GOMA, 19/10/16 A 15H00

KINSHASA, 15H00 DU 19/10/16 VILLE MORTE

KINSHASA VILLE MORTE
Bandal Terrain Municipal, un agent de l’ANR qui parlait contre la Ville Morte a vu sa voiture brulée par les jeunes

QUARTIER POPULAIRE DE KINSHASA, 19/10/16 A 14H00

KINSHASA, CARREFOUR BLVRD DU 30 JUIN – AVENUE 24 NOVEMBRE  – 13H00 DU 19/10/2016

GOMA, 19/10/16  13H00 LA POLICE AFFRONTE LA POPULATION QUI BRANDIT UN CARTON JAUNE CONTRE LE REGIME KABILA ET SA VOLONTE DE CONFISQUER LE POUVOIR

BENI, MARCHE CARTON JAUNE A KABILA ET AUX DIALOGUERS DU CAMP TSHATSHI,  19/10/16 A 13H00

LA POLICE CHARGE LES MANIFESTANTS A GOMA QUI SE DIRIGENT VERS LE GOUVERNATORAT MAIS LA POPULATION CONTINUE D’  AVANCER 19/10/16 12h30
https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fyannick.elsima%2Fvideos%2Fvb.1487033983%2F10210932783224041%2F%3Ftype%3D3&show_text=0&width=560
GRAND MARCHE DE KINSHASA A 12H00 DU 19/10/2016 – VIDE

BUTEMBO, 19/10/16 A 12H00: BOUTIQUES FERMEES ET ACTIVITES INXESISTANTES

KINSHASA, 19/10/16 A 12H00

GOMA-19/10/16 A 12H00/ VIDEO DE LA POPULATION QUI SE REND AU GOUVERANTORAT BRANDISSANT UN CARTON JAUNE

BOULEVARD LUMUMBA 11H00 DU 19/10/2016 – désert – patrouille de la Monusco

BOULEVARD DU 30 JUIN KINSHASA 19/10/16 A 10H30 – VILLE MORTE MASSIVEMENT REPSECTEE

La présence policière à kinshasa ne peut rien contre la ville morte suivie massivement

BENI, 10H00: LA POPULATION EST DESCENDUE MASSIVEMENT DANS LES RUES POUR DONNER UN CARTON ROUGE AU POUVOIR AUTOCRATIQUE QUI NE LA DEFENDE PAS ET IL VEUT S ACCROCHER AU POUVOIR


RD Congo: l’oppération « ville morte » largement suivie à Kinshasa

 © JUNIOR KANNAH – AFP

RTBF avec Belga

L’appel de l’opposition congolaise à une journée « ville morte » pour exiger le départ du président Joseph Kabila en décembre était largement suivi à Kinshasa mercredi matin, selon des journalistes de l’AFP et des témoins.

A 06h00 (05h00 GMT) les rues des quartiers nord de la capitale de la République démocratique du Congo étaient totalement désertes, alors qu’elles sont d’habitude déjà bien animées.

Dans le quartier chic et administratif de la Gombe régnait un silence inhabituel pour cette mégapole de quelque 10 millions d’habitants.

Plus au sud, dans le quartier de Kasa-Vubu, les seules âmes qui vivent sur la place des Victoires, centre de la vie kinoise, étaient une cinquantaine de policiers.

La police était d’ailleurs déployée en nombre autour de plusieurs endroits stratégiques, comme le Palais du peuple (Parlement) et plusieurs camps militaires. Les journalistes de l’AFP ont également vu une jeep militaire et une dizaine de soldats postés à un rond-point.

Sur le plan commercial, la seule activité visible étaient celle des « mama ya mapa« , vendeuses qui arpentent les rues avec une bassine chargée de pains sur la tête.

Adresser un « carton jaune » au président Kabila

Les transports en communs privés (minibus « 207« ) étaient invisibles et la circulation en général quasi-inexistante. Les bus publics qui roulaient le faisaient pratiquement à vide.

Des témoins joints dans plusieurs quartiers du centre du sud et de l’ouest de la capitale ont dressé un tableau de la situation similaire.

Rues désertes également dans le quartier populaire de Limete (est), où se trouve le siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti autour duquel s’est constitué en juin un « Rassemblement » contre le président Kabila.

Une barricade non gardée coupait la route peu avant la résidence du vieil opposant Étienne Tshisekedi, fondateur de l’UDPS.

Vers 07h00 (06h00 GMT), on ne voyait aucun enfant alors que les rues sont habituellement envahies d’uniformes bleu et blanc se rendant à l’école.

Le Rassemblement a appelé à une journée « villes mortes » sur tout le territoire congolais mercredi pour adresser un « carton jaune » à M. Kabila.

Le mandat du chef de l’État expire le 20 décembre mais celui-ci ne donne aucun signe de vouloir quitter le pouvoir alors que la Constitution lui interdit de se représenter.

Mardi, la majorité et une frange minoritaire de l’opposition ont signé un accord à l’issue de pourparlers qualifiés de « dialogue national » renvoyant l’élection présidentielle à une date non-déterminée d’avril 2018 et le maintien de M. Kabila à son poste jusqu’à la prise de fonctions de son successeur.


MASANGA BILA – MONT NGAFULA ( PERIPHERIE DE KINSHASA) 19/10/16 à 10h28

BOULEVARD TRIOMPHALE KINSHASA 10H22

UNIVERSITE DE KINSHASA,  UNIV MORTE CARTON JAUNE – 10H20

CENTRE VILLE DE KINSHASA 10H00

ECHANGEUR LIMETE KINSHASA 10H00


PALAIS DE MARBRE, NGALIEMA, KINSHASA, 9H30

GOMA, 19/10/2016 9H14

GOMA, MANIF DES PARTIS DU RASSEMBLEMENT, 19/10/16

CENTRE VILLE DE KINSHASA, BLVRD 30 JUIN – 9H06

MARCHES DESERTES PAR LES VENDEURS A KINSHASA – 9H00

BOULEVARD LUMUMBA- LIMETE-KINSHASA- 19/10/2016

AVENUE OUA KITAMBO 8H00 -KINSHASA

AVENUE NGUMA, KITAMBO, KINSHASA 8H50

GOMA 19/10/16

BOULEVARD DU 30 JUIN, KINSHASA, 19/10/2016

*KINSHASA, PLACE DU GOULGOTHA, 8H00

KINSHASA, 8H30 VILLE MORTE

AVENUE DU COMMERCE, TOUTES LES BOUTIQUES FERMEES, KINSHASA 8H00

BONGOLO, KINSHASA 8H30

PRES DE LA PLACE VICTOIRE, KINSHASA , 8H30*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s