Les termes de référence du Rassemblement pour le dialogue

Les termes de référence du Rassemblement pour le dialogue

Politique le 02/09/2016 à 17h43

Les termes de référence du Rassemblement pour le dialogue Une DELEGATION du rassemblement a été reçue ce vendredi par le President congolais Denis Sassou Ngouesso, en visite à Kinshasa.

Conduite par Etienne Tshisekedi, cette délégation composée de Mwando Nsimba, Martin Fayulu, Bruno Tshibala et Felix Tshisekedi, à déclaré avoir déposé à leur hôte un document mettant à jour leurs préalables et une proposition de ce que devrait être le dialogue.
Les termes de référence du Rassemblement

« En prenant acte du cahier des charges des participants au conclave de l’hôtel Beatrice », le rassemblement a présenté ce vendredi, sa proposition d’un « dialogue politique efficace et véritablement crédible et inclusif auquel il est prêt à participer ».

– Libération sans condition des détenus politiques
– Retour en toute sécurité et sans ennuis des exilés politiques
– Abandon des procédures judiciaires arbitraires contre les opposants et les membres de la société civile
– Arrêt de toute forme d’ harcèlements et de menaces contre les membres de l’opposition tant à Kinshasa qu’à l’intérieur du pays
– Ouverture des médias publics à tous les courants d’opinion
– Dissolution des partis politiques ayant adopté le même dénomination, symbole et signe distinctif que les partis régulièrement constitués
– Arrêt et abandon des tracasseries fiscales, administratives et policières contre les membres de l’opposition et de la société civile

Dans ce document, alors que selon Martin Fayulu, « On en a fini avec Edem Kodjo », le Rassemblement ne récuse plus le facilitateur mais appelle à ce que « le groupe international joue un rôle plus actif afin d’assurer une facilitation neutre et impartiale ».

Deux camps désormais définis.

Désormais, le rassemblement pense qu’il n’y a plus que deux parties au dialogue.

« D’un côté, la mouvance kabiliste élargie et restructurée à l’hôtel Béatrice et de l’autre le rassemblement des forces politiques sociales et tous ceux avec qui il partage la même vision ».

Les matières à traiter seront le fichier électoral, le calendrier électoral et l’ordre des priorités des élections, la neutralité, l’indépendance et l’impartialité des institutions ainsi que la sécurisation des élections.

Déclaration conjointe de Martin Fayulu et Felix Tshisekedi 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s